Changer de vie … est-ce possible

Vous n’êtes pas complètement épanouie dans votre vie, vous souhaitez changer de vie ou au moins un de ses aspects. Alors dites-vous que oui, c’est possible.

Osez changer ! Ne faites pas comme beaucoup de personnes qui se plaignent, qui subissent leur vie au lieu de la prendre en main ou encore qui attendent que le changement arrive par miracle. Rappelez-vous que selon des sondages auprès de personnes en fin de vie, leur principal regret est de ne pas avoir fait ce qu’elles auraient souhaité. Alors offrez-vous une vie épanouissante que vous aurez plaisir à raconter à vos petits-enfants ou à votre entourage. Donnez-vous pour objectif de quitter cette incarnation sans regret.

Alors comment oser changer de vie 

Tout d’abord commencez par vous fixer un objectif à un an, 2 ans et même 10 ans. Inscrivez cet objectif dans un cahier. Posez-vous les questions : Où voulez-vous être ? Que souhaitez-vous faire ? Et vous pouvez détailler les réponses par ce qui est appelé en coaching, domaine de vie. Les principaux domaines de vie sont : soi, le couple, la famille-amis, le travail, le social-les copains.

Pour chaque domaine de vie, écrivez ce que vous souhaitez au plus profond de vous, lâchez-vous, rêvez, osez ! Ainsi, vous semez des graines.

Changer de vie

La 2ème étape est de comprendre pourquoi vous en êtes arrivé là.

Pour essayer de mieux comprendre votre situation, n’hésitez pas à liste dans votre cahier tout ce qui ne vous convient plus. Et en parallèle notez les circonstances qui vous ont amené là.

D’autre part, il est important de mettre en conscience toutes vos croyances dites limitantes. Ce sont des croyances qui souvent ont pris racine dès votre plus jeune âge et qui sont profondément ancrées dans votre inconscient. Pour mieux identifier vos croyances, faites une liste de toutes vos peurs : peur de ne pas être à la hauteur, peur d’être abandonné, peur de manquer d’argent, peur de la mort, peur d’être jugé, …. Car chaque peur n’est que la conséquence d’une croyance limitante. Et pour ce travail important, faites-vous aider soit par des amis proches ou un thérapeute.

Avant de vous lancer dans un grand changement, transmutez ces croyances soit en « jouant » la croyance inverse pour l’inscrire dans votre inconscient, soit en utilisant des thérapies qui vont déprogrammer ces schémas directement dans votre inconscient. Des thérapies telles que l’hypnose, la méthode des 2 points, l’EFT, … se sont avérées efficaces.

Commencez par de petits pas

La méthode Kaizen est une approche progressive par petits pas.

Le principal obstacle du changement est l’ego. Il se complaît dans les schémas inconscients qui ne cessent de se répéter, dans la souffrance.  En effet, il ne souhaite pas changer pour continuer à contrôler, à être le maître de votre vie.

En commençant par de petits pas, votre égo ne réagira pas en créant avec son ami le mental, des peurs irréelles. Vous avez peur de ne pas être à la hauteur, faites quelque chose qui vous semble facilement atteignable comme réussir un repas entre amis. Puis n’oubliez pas de vous féliciter !

Donc il suffit de créer dans votre cahier de petits challenges. Challenges qui bien-sûr, iront à chaque fois un peu plus loin.

Utilisez votre pouvoir créateur

Vous détenez le puissant pouvoir de créer par la pensée. Alors programmez chaque étape vers votre objectif en remerciant pour la réalisation parfaite de cette étape. Et visualisez l’étape réussie.

Grâce à votre pensée créatrice, vous allez attirer les situations désirées. Cela se résume à la loi d’attraction : « tout semblable attire son semblable ».

Vie épanouie

Et si vous arrêtiez de vous faire dominer par les peurs

Qu’est-ce que la peur

La peur est une émotion nécessaire à tout être vivant pour l’aider à faire face à un danger réel. Il est normal d’avoir peur lorsqu’il y a un danger véritable : un animal prêt à nous attaquer, une voiture qui se dirige droit sur nous, … Il s’agit de peurs réelles.

Cependant la plupart des peurs sont irréelles, c’est-à-dire que notre corps réagit face un danger imaginaire.

Ces peurs irréelles peuvent être d’ordre physique (peur de l’avion, peur d’une araignée, peur du noir, …). Et elles peuvent également être d’ordre émotionnel ou mental : peur de ne pas être à la hauteur, peur du rejet, peur du jugement, peur de parler en public, peur de l’inconnu ….

En réalité toutes ces peurs proviennent de notre inconscient. Il s’agit d’une mémoire engrammée concernant un événement passé qui active notre imagination dans le moment présent. Ces peurs irréelles nous empêchent d’être nous-mêmes et de vivre pleinement nos expériences.

Comment ne plus être dominé par vos peurs

Tout d’abord, il faut savoir que les peurs ne sont qu’une conséquence. En effet, les véritables causes de nos peurs sont des croyances dites limitantes.

Une croyance est une pensée racine à laquelle nous croyons. Elle se forme dès notre enfance à travers notre famille, nos proches, notre vécu ou suite à une expérience émotionnelle forte.

Voici quelques exemples : Je suis nul.le – Je n’y arriverais jamais – l’argent, c’est sale – C’est trop dur – Je suis moche  – Je n’ai jamais eu de chance – Je ne suis pas capable – Je ne mérite pas d’être aimé.e – C’est trop tard pour me changer – Je n’ai pas le droit à l’erreur ect. …

Vos croyances vous manipulent : elles sont de véritables freins car nous nous sommes habitués à elles. Chaque croyance est identifiée dans notre cerveau par un circuit neuronal… des neurones reliés entre eux par des synapses. A toute situation proche de votre expérience vécue, ce réseau neuronal s’active. Par exemple, si vous avez programmé dans votre inconscient que vous étiez nul, à chaque situation telle qu’un examen, un entretien d’embauche, votre circuit se réactive et vous perdez tous vos moyens.

La solution : déprogrammer ces croyances erronées 

Tout d’abord en examinant la croyance et ses fondements, vous allez vous apercevoir qu’il n’est pas possible de prouver sa véracité, ce n’est donc qu’une simple hypothèse, mais pas la vérité.

Dès que nous comprenons que cette croyance n’est pas la vérité, elle perd son pouvoir et cesse d’alimenter la peur.

Faut-il encore connaitre ses croyances. Et oui, elles vont tellement partie de votre vie que vous  en êtes pas toujours conscient.

Voici les 4 étapes pour déprogrammer vos croyances limitantes

  1. Identifier et examiner chacune de vos croyances
    1. soit en reconnaissant vos peurs et en cherchant la racine de cette peur
    2. soit en demandant à votre entourage proche bienveillant
  2. Arrêter de s’identifier à elles.
  3. Trouver une situation où la croyance s’est révélée erronée, en analysant ce qui s’est passé pour découvrir notre croyance ressource.
  4. Prouver le contraire par de petites actions.

Si la croyance est forte, il est conseillé de vous faire aider par un thérapeute. En effet, des pratiques telles que l’hypnose, la méthode Décémo, la méthode des 2 points travaillent directement avec l’inconscient. Ce sont des techniques efficaces de déprogrammation.

Je conclurai par un rappel très important. L’opposé de l’Amour n’est pas la haine mais la peur. Si vous souhaitez vivre dans l’amour, l’amour de soi, l’amour des autres, votre premier travail est de vous libérer des peurs. De vos propres peurs, des peurs qui vous sont transmises par les médias.

Les peurs sont l'opposé de l'amour

Comment déprogrammer vos schémas répétitifs ?

Pouvez-vous déprogrammer vos schémas répétitifs, vos croyances ? Et oui, bonne nouvelle : tout schéma, toute croyance ou blessure peut être transformé !

En effet, les dernières recherches en neurosciences (étude du système nerveux, du cerveau, des réseaux neuronaux) et en épigénétique (étude de la modification de l’expression des gènes en fonction de l’environnement) le confirment.

Comment déprogrammer les croyances, vos schémas répétitifs : en prendre conscience

Tout d’abord, il est nécessaire d’en prendre conscience. Lorsque vous avez un problème relationnel ou d’ordre matériel, prenons du recul pour se poser les bonnes questions.

  • Pourquoi ai-je attiré cette situation ?
  • A quel schéma cela correspond t-il ? 
  • Quelles situations similaires ai-je vécu une depuis mon enfance ? Pour rappel, nos principaux circuits neuronaux ont été créés dans notre enfance.

Une autre façon d’identifier vos croyances est d’établir une liste de toutes vos peurs. Ces peurs irréelles sont la conséquence de nos croyances.

Vous avez peur d’être rejeté-e, votre croyance peut être « je ne mérite pas d’être aimé-e ». Vous ne voulez pas changer de poste ou d’entreprise, vous croyez inconsciemment que le changement est difficile. Vous avez des problèmes financiers, vous pouvez croire que l’argent, ce n’est pas pour vous, ….

« Tout ce que nous n’aurons pas ramené à la conscience se manifestera dans notre vie comme le destin ou la fatalité  » Carl Gustav Jung

Identifier le bénéfice caché de chaque schéma

La 2ème étape consiste à essayer de trouver un bénéfice caché derrière chaque schéma ou croyance. Une des raisons pour lesquelles les schémas se répètent est qu’inconsciemment, vous retirez un bénéfice plus important que le préjudice subi. Il est donc important de remonter à la conscience ce bénéfice.

Pour illustrer cela, prenons l’histoire de Jérôme qui ne sait pas dire non. Il est fatigué de toujours rendre service chez lui comme au travail. Bien sûr, tout le monde considère Jérôme comme un gentil. Non seulement cela l’épuise, il n’a pas de temps pour lui. Alors, en recherchant le bénéfice caché, Jérôme réalise que s’il ne rend plus service, il n’existe plus. Donc, il a fallu d’abord travaillé sur sa place dans sa vie avant de déprogrammer ce schéma.

Déprogrammer vos schémas répétitifs

Déprogrammer vos schémas répétitifs

En résumé, la partie inconsciente de notre cerveau contient la mémoire de tout ce qui nous est arrivé dans notre vie … même ce que l’on croit avoir oublié. Un véritable disque dur illimité !

Or vous savez qu’il est possible de changer les données d’un disque dur. Pour déprogrammer nos circuits neuronaux inconscients il existe différentes méthodes plus ou moins longues

Transformez-les par vous-même

Vous pouvez le faire seul-e notamment pour des croyances peu impactantes dans votre vie. Après avoir identifié ses croyances ou schémas, les bénéfices inconscients, voici les étapes à faire :

  1. Identifiez et énoncer la nouvelle croyance que vous souhaitez programmer. Par exemple : je suis à la hauteur
  2. Devenez de plus en plus observateur de vos actions (travaillez avec le conscient)
  3. Puis répétez l’énoncé de la nouvelle croyance et mettez en place des actions soit qui installent cette croyance soit qui contredisent la croyance erronée. Attention faites des petits pas. Faites par exemple quelque chose dont vous vous sentez capable de réussir
  4. Enfin pour renforcer la création d’un nouveau circuit : félicitez-vous à chaque réussite.

Faites-vous accompagner par un thérapeute

Si vous n’arrivez pas à le faire par vous-même, faites-vous aider par un ou une thérapeute qui maitrise des méthodes en lien avec l’inconscient comme l’hypnothérapie, l’EFT, l‘EMDR, …

En effet, l’hypnothérapie en vous mettant en état de conscience modifiée agit directement avec votre inconscient et permet de lui donner de nouveaux programmes. D’où les résultats de l’étude menée par American Health Magazine qui démontre que :

Par conséquent, vous pouvez transformer ces programmes inutiles qui vous empêchent d’avoir une vie épanouie, en créant de nouveaux circuits neuronaux. Cependant, cela nécessite également de passer outre son ego qui a peur du changement  et de plus écouter les désirs de son cœur.

Pourquoi nous répétons les mêmes schémas

Pourquoi nous répétons toujours les mêmes schémas en couple comme dans la vie de tous les jours ?

Et oui, nous répétons souvent les mêmes schémas tout au long de notre vie. N’avez-vous jamais remarqué dans votre entourage une personne qui après avoir quitté son compagnon ou sa compagne, trouve souvent un autre ami-e semblable. Ne vous vous êtes jamais dit : qu’est-ce qui ressemble à son 1er amour ?

C’est le cas de Florence (prénom fictif). Son mari est violent, elle ne peut plus le supporter et part vivre seule. Et quelque temps plus tard, elle rencontre un homme qui est doux, délicat. Elle se met en couple et quelques années plus tard, elle rompt de nouveau. Cet homme l’a battue. Le 2ème compagnon ne comprend même pas ses actes. Que s’est-il passé ?

Enfant, Florence voyait peu son père qui travaillait beaucoup. Lorsqu’il rentrait à la maison, sa mère se plaignait auprès de son mari des bêtises faites par sa fille. Pour avoir la paix rapidement, il donnait une fessée à Florence au lieu de la prendre dans ses bras et lui donner un peu d’amour.

Donc le cerveau de Florence a enregistré par le biais de circuit neuronal, la croyance « l’amour de l’homme = violence ». Inscrit profondément dans son inconscient, ce circuit s’active au contact des hommes au point que son 2ème conjoint qui était profondément gentil s’est mis à la frapper.

Ces schémas correspondent à des circuits neuronaux

Et ces circuits neuronaux – des neurones qui se connectent par des synapses via un signal électromagnétique – se construisent avec les expériences vécues surtout lors de notre enfance.

Bien évidemment Florence est loin d’être seule dans son cas. Effectivement, nous avons tous construit dans notre enfance des circuits neuronaux liés à des croyances dites limitantes. Ces croyances sont créées après des expériences douloureuses comme le cas décrit. Elles proviennent majoritairement des croyances de nos parents. Il suffit d’observer nos croyances et nos comportements par rapport à l’argent.

Nos croyances

95% de nos croyances sont enfouies dans notre inconscient. Inconscient qui pour notre survie, réactive ces réseaux face à une situation similaire. En les réactivant, nous attirons donc les personnes ou les événements qui correspondent à notre programmation inconsciente.

N’avez-vous jamais remarqué que les personnes qui se plaignent toujours de situations difficiles ont bien plus de problèmes qu’une personne optimiste. Cela répond à la loi d’attraction.

Dans l’histoire, pour être aimée, Florence avait inconsciemment besoin d’actes violents. Et cela a poussé son compagnon à la violence, alors qu’il n’avait jamais eu d’actes violents.

Cependant, il est souvent difficile de prendre conscience de nos croyances car elles font complètement partie de nous. D’où le besoin de se faire accompagner par un thérapeute pour les identifier et aussi les déprogrammer.

En conclusion, nous sommes les créateurs bien souvent inconscients de ces schémas et nous avons le pouvoir de les changer. Attention, être créateur ne signifie pas être coupable.

La loi d’attraction : quelles sont ses limites

La loi d’attraction pourrait se résumer simplement à « tout semblable attire son semblable ». Cette loi fait rêver et apporte également des déceptions.

Pourquoi ne fonctionne-t-elle pas pour vous

Il y a 3 principales raisons à cela :

  1. Vous n’y croyez pas. Vous demandez quelque chose et en parallèle, vous vous demandez si vous le méritez ou comment cela peut se passer. Donc d’un côté, vous envoyez une certaine énergie avec une information précise et de l’autre côté, vous ressentez le contraire. Cela agit comme 2 phases opposées et donc s’annule.
  2. Ce n’est pas le bon moment. Vous posez une intention et l’Univers attend la meilleure occasion pour présenter sa réalisation.
  3. La dernière raison et pas la moindre est que vous avez un schéma ou un blocage encore plus fort que votre intention.

Pour illustrer ce dernier point, prenons un exemple facile autour de l’argent. Vous souhaitez changer de travail et inspirer à un nouveau poste bien rémunéré. Cependant, vos parents vous ont toujours dit que l’argent était difficile à gagner ou que l’argent était pour les riches, pas pour vous. Cette croyance provenant de vos proches est beaucoup plus forte car profondément inscrite dans votre inconscient, que votre intention.

Et dans notre champ, nous émanons tout ce que nous pensons, ce que nous croyons, toutes nos blessures, nos peurs.

La Loi d’attraction

Nos 50 milliards de cellules vibrent et émettent des fréquences vibratoires liées à nos pensées, nos croyances. … tout ce qui vibre à la même fréquence est attiré par votre vibration. Nous allons donc attirer à nous les situations correspondant à nos croyances. Tout comme un poste de radio, si vous souhaitez vous relâcher, vous reposer, vous ne choisissez pas une station qui diffuse de la techno, vous sélectionnerez une station de musique relaxante ou classique. Donc si vous avez des pensées de colère, d’injustice, vous n’attirerez pas la paix.

Si inconsciemment, vous avez inscrit que vous ne méritez pas d’être aimé-e parce que enfant, vos parents très occupés ne prenaient pas le temps de montrer leur amour, alors vous attirerez encore et encore des compagnons qui soit ne sauront pas vous aimer, soit qui vous laisseront.

Ces exemples sont très nombreux et ce sont eux qui sont pour nous sources de souffrance.

Que faut-il faire alors ?

Comme un ordinateur dans lequel nous avons mis un logiciel inadéquat, il faut simplement changer le programme inscrit dans cet inconscient.

La déprogrammation commence par une prise de conscience, sachant que nous sommes gérés à 95% par l’inconscient. Ensuite pour apporter un autre programme, il est important de commencer à « jouer » ce nouveau scénario (j’ai le droit à l’argent, je mérite d’être aimé, je suis à la hauteur, je réussis, …) par de petits actes tout en répétant les phrases correspondantes.

Lorsque la croyance ou la blessure est fortement ancrée, il est utile d’avoir recours à un thérapeute qui maitrise des outils de déprogrammation efficaces tels que l’hypnose humaniste, l’EFT, la méthode DECEMO, la kinésiologie, …

Et pour conclure, nous pourrions dire que plus vous faites un travail sur vous pour déprogrammer tous les schémas inconscients, plus la loi d’attraction sera efficace car il n’y aura que peu d’obstacles à sa réalisation.