La peur ou l’amour

Mis en avant

Nous vivons dans un monde gouverné par la peur

Aujourd’hui dans cette crise sanitaire, nous sommes conduits par les peurs, la peur d’être malade, de transmettre une maladie à nos proches et surtout celle de mourir.

Cette peur est entretenu par les médias qui au lieu de nous apporter un peu d’optimisme, de lumière, nous abreuvent de chiffres de cas confirmés Covid-19 lorsque le nombre de morts est faible à l’échelle d’un pays de 65 millions d’habitants.

Comme le disait Nicolas Machiavel, « Celui qui contrôle la Peur des gens devient le maître de leurs âmes ».

En plus de cette peur communiquée à une échelle planétaire, nous avons tous nos propres peurs. Elles sont souvent irréelles et sont issus du réseau de croyances que nous avons tissé depuis notre plus jeune enfance. Qui n’a pas eu des peurs telles que celles de ne pas être aimé, de ne pas être à la hauteur ou encore d’être rejeté, d’être abandonné ? Toutes ces peurs émanent d’expériences vécues dès notre venue dans ce monde. Elles se transforment en croyances et deviennent notre réalité.

Or nous savons que selon la loi d’attraction, vivre dans ce sentiment de peur n’attire que des événements ou des faits qui vont valider notre croyance. Cela attise le négatif, les angoisses, les doutes.   

L’amour : une clé pour sortir de cette négativité

Le contraire de l’amour n’est pas la haine. La haine n’est qu’un amour mal vécu, le véritable contraire de l’amour est donc la peur. Comme le dit le sage Osho

« L’amour chasse la peur, la peur chasse l’amour »

Donc une solution pour ne plus être dans la mélasse de la peur serait de réveiller notre force d’amour. Cela commence par l’amour de soi. Un des principaux problèmes de notre société est le manque d’amour pour soi. Bien sûr, il ne s’agit pas de l’amour égotique, de l’orgueil qui ne fait que cacher des peurs. Mais un amour véritable et profond pour soi.

Et ce profond sentiment d’amour alors peut déborder pour toucher nos proches et tout notre environnement. Alors ouvrons nos cœurs et faisons répandre cet effluve d’amour en soi et autour de soi. Car la peur nous fait souffrir, l’amour nous apporte la joie.

Concrètement à chaque fois que vous ressentez de la peur vous envahir, concentrez-vous sur votre cœur. Faites émaner petit à petit cet amour, visualisez un être que vous aimez, sentez ce flux sortir de votre poitrine. Et si cet exercice est encore difficile pour vous, respirez pendant 5 minutes au rythme de la cohérence cardiaque (5 secondes en inspirant de manière fluide  et 5 secondes en expirant)

« Guérir c’est toucher avec de l’amour ce qui a été précédemment touché avec de la peur » Stephen Levine