Et si vos résolutions de début d’année étaient vouées à l’échec ?

Faites-vous partie de ces personnes qui prennent de nouvelles résolutions en début d’année ? Avez-vous envie de remettre les compteurs à zéro à l’aube de cette nouvelle année et de tout changer ? Et pourtant, savez-vous que toutes ces bonnes résolutions ne survivent rarement plus d’un mois. En moyenne plus de 90% des résolutions prises n’aboutiront pas, elles sont quasi vouées à l’échec. Il existe cependant des méthodes qui vous aideront à tenir le cap et à changer réellement.

Une des raisons principales de ces échecs est souvent l’envie de changer rapidement. Or, faire des grands pas tout de suite n’est pas idéal. Votre cerveau ne comprend pas ce qui se passe et vous met en alerte. Alors, si par exemple, vous décidez de faire plus de sport, ne vous lancez pas dans le prochain marathon. Tout d’abord, essayez de courir un peu une fois par semaine. Puis un peu plus, un peu plus souvent.

Les neurosciences sont la principale explication face aux échecs. Toutes vos habitudes bonnes ou mauvaises, se traduisent au niveau du cerveau par un circuit neuronal. En effet, les synapses connectent vos neurones à chaque apprentissage et forment ainsi un nouveau chemin neuronal. 

Lorsque vous souhaitez changer quelque chose dans votre vie, vous devez créer un  nouveau signal neuronal d’apprentissage. Cependant, celui-ci entre en concurrence avec d’autres, en place depuis plus longtemps : vos habitudes. Ces habitudes ont créé un circuit neuronal robuste et puissant. Pour faire une analogie, c’est comme si elles constituaient des autoroutes, face au petit chemin de votre nouvelle résolution. Qui va aller plus vite ? Et oui, les informations passeront d’abord par le réseau de vos habitudes.

Et tous ces réseaux neuronaux que représentent tous vos automatismes, vos comportements habituels constituent votre inconscient. Les neuroscientifiques révèlent que l’inconscient est responsable de 95 % de votre activité cognitive et contrôle donc presque tous vos comportements, vos décisions, vos actions.

Votre inconscient agit comme un ordinateur où chaque action ou décision est programmé selon les croyances reçues. Donc la volonté seule ne suffit pas à changer vos habitudes. Il faut déprogrammer ces comportements inconscients et réinstaller un nouveau programme comme en informatique.

Pour cela, il y a deux méthodes pour modifier ces circuits neuronaux : l’apprentissage par répétition et l’hypnose.

L’apprentissage par répétition consiste à répéter, à jouer, à visualiser votre nouvelle croyance de nombreuses fois, en conscience. Par exemple, si vous souhaitez réussir vos études, votre travail ou autre, il faudra faire comme si vous aviez réussi. Vous visualisez en situation de réussite. Et si votre croyance est « je ne suis pas à la hauteur » ou « la vie est difficile », il sera important d’être conscient de chaque action réussie aussi banale qu’elle puisse être et vous féliciter. Vous réussissez votre gâteau et vous vous dites « Bravo ! J’ai réussi ce gâteau ». C’est à partir d’un nombre important d’actions, de répétitions que le nouveau chemin neuronal s’établira. Et bien sûr, cela demande beaucoup d’effort et de vigilance.

Une autre méthode plus simple et efficace est l’hypnose car elle agit directement avec votre inconscient.

J’utilise l’Hypnose Humaniste pour vous reconnecter à l’inconscient. Je vous accompagne par le dialogue pour comprendre et donner plus de conscience à vos schémas répétitifs, vos blessures, vos blocages. Ensemble, nous définissons ce que vous souhaitez profondément et ce qui a empêché leur réalisation. Et vous restez acteur de votre changement.

L’hypnose humaniste vient briser la vitre entre la conscience et l’inconscience. En état de conscience augmentée, vous vous trouvez alors dans un état de bien-être entre votre conscience et votre inconscience. Vous restez conscient de tout ce qui se passe en vous. Et je vous guide pour que vous puissiez ainsi mettre en place le changement que vous jugez adéquat.

Si vous avez une résolution à prendre en début d’année qui pourrait vraiment instaurer en vous le ou les changements désirés, ce serait de prendre rendez-vous avec un hypnothérapeute. Vous serez alors accompagné pour mettre en place vos résolutions de manière définitive.

Et sachez qu’une fois, qu’un circuit neuronal n’est plus alimenté – en l’occurrence, celui que vous voulez voir disparaître – il se désagrège.